“ Little Lullaby to my hears, Little Surnaturels run+
 

Partagez | 
 

 Valentin MacGray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin MacGray²

....♥
....♥
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 13/08/2011

♣ Le cauchemard recommence ♠
Race →:
Citation →:
Relations →:

MessageSujet: Valentin MacGray   Dim 14 Aoû - 8:07




valentin macgray

« votre citation juste ici »




→ FICHE ←

Nom & Prénom(s): MacGray Valentin
Âge: 21 ans
Date de Naissance: 14 avril
Nationalité: Anglaise
Race: Enchanteur
Métier: Psychologue





→ CARACTERE←


Avez-vous déjà vu un garçon beau, intelligent, drôle & sympathique à la fois? Non, jamais? Alors je vous présente Valentin, certainement la meilleure création que les chromosomes aient jamais inventé. Attention mesdemoiselles, ceci est un prototype, l'unique, alors merci de ne pas l'abîmer. Mais maintenant, les caractéristiques de ventes... //PAN//. Je coupe tout de suite, sinon les dames dehors vont devenir folles. Valentin est une personne des plus gentilles et sympathiques que j'ai jamais connu. Mais tout le monde a ses défauts n'est-ce pas? J'aimerais dire qu'il n'en a pas mais je mentirai. Valentin est d'un curieux des plus remarquables, ce qui lui attire souvent des ennuis terribles. Il est aussi extrêmement jaloux lorsqu'une personne ne lui appartient pas, et dans le cas là uniquement, parce que franchement, Valentin n'en a rien à faire de porter de la marque ou d'être le meilleur (il l'est déjà, mais il ne s'en vante jamais). C'est un jeune homme modeste et diplomate, il ne veux pas blesser les gens. Tout simplement parce que quand il fait du mal à quelqu'un, il le ressent. Valentin passe sa vie à rire, même lorsqu'il faut pleurer, il cache son jeux et deviens plus fort de jours en jours. Alors mesdemoiselles, toujours pas convaincus?






→ STORY←


Ma vie ? Elle n'a jamais été rose & bleue comme la tienne, elle n'a pas été atroce non plus, enfin, je crois. Tout commença à l'âge de trois ans, quand j'entrai dans l'école maternelle. J'étais surdoué, malgré moi. Finalement j'aurais aimé être bête, regarder le petit garçon qui sautait les classes comme on saute au-dessus d'une flaque d'eau. J'aurai aimé avoir des sales notes et crever de jalousie quand Valentin était le meilleur, une fois de plus. Mais c'est seulement quand je prends du recul que j'aimerais tout recommencer. En seconde toute bascula, j'avais quatorze ans et des voyous se moquait de moi à la sortie du lycée. Seulement un jour décida de venir me chercher à l'école à pied, étant donné que nous n'avions qu'une seule voiture à l'époque. Elle me suivait de près, guettant chaque rue. Je me retournai vers elle, les yeux vers le ciel.

- C'est bon maman, ne t'en fais pas.

Elle descendit ses yeux bleus sur moi, elle semblait terrifié, cernées, les cheveux emmêlés, mais comme ça elle était belle à mes yeux. Je commençai à me poser des questions, ressentir sa panique constante. Nous avançâmes dans une allée sombre que j'empruntai tous les jours et je remarquai que des gens nous suivaient. Ma mère accéléra le pas. Ma respiration s'accélérait, j'avais envie de rentrer chez moi. J'avais peur. Ils nous interpellaient, ou plutôt, ils s'adressaient à ma mère qui était si belle qu'on aurait cru qu'elle était ma soeur.

- Hé pétasse, attend nous, t'es pas de service à cette heure-ci ?

Piégé ! Nous étions piégé, un homme s'avança vers nous, d'autres par derrière. L'un me gifla et les autres s'approchaient de ma mère. Je tombai à terre et me calai contre un mur près d'une poubelle, je regardai ma mère se faire violer. Mais là n'est pas le clous du spectacle, non loin de là. Tapis dans l'ombre j'observai les ombres sur les murs des hommes qui achevaient ma mère à coup de couteau. Ils s'enfuirent en rigolant. Moi je m'approchai de ma mère en tremblant, elle était dans un sale état. Je ressentais étrangement la douleur qu'elle pouvait éprouver et mes larmes coulaient en même temps que les siennes. Ah quoi bon faire un tampon, les hémorragies était de toute parts. Ma mère posait sa main sur ma joue et me murmura difficilement.

- Je t'aime mon chéri.

Ces derniers mots. Le temps que je cours dans la rue, appelant à l'aide, le temps que l'ambulance arrive, la mère était morte, noyée dans cette flaque de sang pâteux. Ma petite soeur Angie était sous le choc, et la mort de ma mère nous a rapproché. Nous allions au cimetière chaque samedi soir, main dans la main, les larmes aux yeux. Elle me parlait chaque soir de sa douleur, et moi, une main sur sa joue, je la rassurais. Je jouais au psy avec elle, mais qui aurait cru qu'un jour je le deviendrais, j'ai sauté tellement de classes que finalement je suis devenu psychologue à vingt et un ans, le plus jeune d'Angleterre. D'ailleurs je leur dois une fière chandelle à ces types qui m'ont écouté quand j'avais quinze ans, pleurant comme une fillette à cause du décès de ma mère. Mon père lui est mort quand j'avais dix-huit ans, tué par le gouvernement. Il était là au mauvais moment tout simplement. Je me souviens encore de sa joie lorsqu'il m'a annoncé

- Je pars acheter vos cadeaux de Noël !

Il marchait dans les rues, bercé par le bruit des voitures de polices qui poursuivait un voleur. Je suis sûr qu’il a souris à ce moment là. Puis les voitures sont venues dans la rue où il marchait, tirant de toute part pour atteindre le voleur, tirant également par mégarde sur mon père. La douleur fut moins intense que pour ma mère, parce que je ne l’ai pas vu mourir. Mais bon, je suis toujours là, un magicien à trois franc six sous capable de ressentir les émotions des gens et de contrôler de vent. Quelle vie…





→ DERRIÈRE L'ECRAN←

Pseudo: Jais / Merveille.
As-tu lu le réglo matelot ? Absolument pas . -out- Oui bien sur. D'ailleurs le code c'est MacGray . (a)
Où as-tu connu DOS? Par Fraisy. ♥









Dernière édition par Valentin MacGray le Dim 14 Aoû - 8:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth DuChêne

...
...
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 04/06/2011

♣ Le cauchemard recommence ♠
Race →: Enchanteur(esse )
Citation →: « On ce précipite tous sur l'amour même si c'est un profond ravin »
Relations →:

MessageSujet: Re: Valentin MacGray   Dim 14 Aoû - 8:18



    Bienvenue ♥️
    Tu seras validé lorsque tu auras ton avatar de beau gosse Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth DuChêne

...
...
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 04/06/2011

♣ Le cauchemard recommence ♠
Race →: Enchanteur(esse )
Citation →: « On ce précipite tous sur l'amour même si c'est un profond ravin »
Relations →:

MessageSujet: Re: Valentin MacGray   Dim 14 Aoû - 8:29



    Tu es Validé ♥♥
    Bon jeu Beau Gosse

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Claveren

....
....
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 21

♣ Le cauchemard recommence ♠
Race →: Vampire.
Citation →: It is easier to be wise for others than for ourselves.
Relations →:

MessageSujet: Re: Valentin MacGray   Dim 14 Aoû - 21:54

    Validee ma belle <3 on va etre de super potes ennemis 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Valentin MacGray   

Revenir en haut Aller en bas
 

Valentin MacGray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadows of Dawn  ::  :: I am, You are. :: You're welcome.-